[Ouvrage]Les elfes Antiques ou Elfes primitifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Ouvrage]Les elfes Antiques ou Elfes primitifs

Message  Krom le Ven 20 Jan - 17:44

HISTOIRE:

Introduction :

Eless était assit en tailleur sur un rocher, observant le paysage jonché de ruines qui s'étendait devant lui presque infiniment. Il semblait pensif, plongé dans des souvenirs lointains appartenant à un passé révolu. Alors qu'il courait après un papillon, le petit Kalres aperçu son maître et père immobile. Pour lui, ça n'était pas normal. Inquiet, il s'avança vers le rocher pour y grimper dessus, venant s'installer auprès de son père. Lentement il posa ses deux petites mains griffues contre la cuisse du vieil elfe, s'inquiétant de l'état d'inactivité que ce dernier conservait depuis plusieurs heures. Le petit elfe tapota la jambe d'Eless, attendant une réaction de sa part. Elle ne vint pas de suite, mais au bout d'un court instant, le grand elfe bougea enfin, comme s'il sortait d'un profond sommeil. Il s'étira longuement, les os de sa colonne vertébrale craquant sous le soudain mouvement de son corps resté immobile si longtemps. Secouant la tête pour se sortir de ses pensées, il posa son regard félin aux iris violets sur son fils, qui le détaillait.

A première vue, Eless était bien plus grand qu'un humain, mais pas aussi imposant qu'eux. Du moins pour le peu qu'en avait vue Kalres. Il était plus imposant qu'un elfe normal sans pour autant être trop massif, ce qui lui donnait un air de protecteur. Ses traits rappelaient ceux des grands félins que l'on croisait parfois, tout comme les deux crocs qui dépassaient de sa lèvre supérieurs, lui donnant une apparence sauvage et le rapprochant du grand tigre qui le suivait partout. Sa peau était d'un marron foncé, et au touché elle semblait être épaisse et solide. C'était à la fois étrange et dérangeant pour ceux qui ne connaissaient pas les elfes primitifs, mais pour le jeune Kalres et les siens, c'était normal. Avec un sourire tendre, Eless posa sa large main griffue sur la tête de son fils, plissant les yeux dans un simili de ronronnement, ses oreilles félines se couchant un peu sur le côté pour signifiait son apaisement. Dans un léger rire, le jeune elfe vint se blottir contre les flancs de son père, appuyant au final sa tête contre l'épaisse cuisse de ce dernier. Il observa à son tour les ruines qui s'étendaient à perte de vue devant eux. Il s'était souvent demandé comment cela était avant le Grand Cataclysme, avant que les Kassa Primitifs ne s'affrontent. Il leva le nez vers le visage de son père, qui était retourné à la contemplation des ruines.
« -Père... comment était-ce avant le Grand Cataclysme ? »
Eless pencha la tête sur le côté dans un léger grognement pensif, prenant le temps de réfléchir avant de répondre à son fils, comme s'il cherchait dans sa mémoire.
« -C'était grand...Nos villes étaient magnifiques, nous étions nombreux... Notre peuple n'était pas craint des races mortelles, nous étions vu comme des protecteurs. Certains des notre allaient même à la rencontre des autres peuple pour leur proposer leur service... »
Le vieil elfe eu un profond soupire.
« -C'était une belle époque... je donnerais n'importe quoi pour pouvoir la connaître...Vivre dans une telle harmonie... »
Le petit elfe observa la visage de son père et grimpa sur la cuisse de ce dernier pour venir poser ses fines mains de part et d'autre du visage d'Eless, l'observant en fronçant les sourcils.
« -Il ne faut pas être triste père... Je suis sûr qu'un jour ça reviendra. On est pas tout seul, il y en a d'autre. Je suis sûr qu'on pourra les rassembler à nouveau... »
Eless hocha la tête lentement étirant un sourire qui se voulait rassurant. Il savait au fond de lui que cette époque était révolue. Mais son fils avait au moins raison sur une chose. Il était possible que dans un futur plus ou moins proche, certains elfes antiques redeviennent des gardiens. Sentant son père se détendre à cette pensée, Kalres se remit à ses côté, observant à son tour les ruines, plongé dans une intense réflexion. Il croisa les jambe pour s'installer en tailleur sur le sol, posant ses mains à plat contre la roche sur laquelle ils étaient assit.
« -Notre peuple est bien différents des autres elfes... Comment est-il devenu glorieux et sage ? Enfin.. Ce que je veux dire... nous n'avons pas toujours été ainsi, non ? »
Le vieil elfe secoua la tête dans un geste lent, affichant un doux sourire.
« Effectivement... Nous n'avons pas toujours était ainsi. Veux-tu que je te raconte notre histoire ? »
Kalres hocha vivement la tête, se réinstallant contre les flancs de son père pour écouter. D'un voix douce et calme, Eless commença à raconter en désignant les ruines.


Dernière édition par Krom le Dim 22 Jan - 18:49, édité 1 fois

_________________
"Il n'y a pas d'Ombre, pas de Lumière, il n'y a que la Force."

"Comprendre le monde, c'est comprendre où se trouve notre place."
avatar
Krom
Administrateur
Administrateur

Messages : 47
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 34

http://antre-forge.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ouvrage]Les elfes Antiques ou Elfes primitifs

Message  Krom le Ven 20 Jan - 18:54

Chapitre 1 : Le commencement :

« -Au début, il n'y avait rien d'autres qu'une race éparpillée en une multitude de groupes. Ils savaient qu'ils se ressemblaient tous, mais aucun ne voulait rejoindre l'autre. Ils se fuyaient, comme si quelque chose dans leur nature profonde les poussait à agir ainsi. Jusqu'au jour où l'un d'eux décida d'aller à la rencontre des autres. Il s’appelait Jirka Doss, il n'était pas différent des autres, mais il avait décidé de comprendre son peuple pour essayer de le rassembler en un seul grand groupe.

Jirka était courageux et surtout doté du don d'empathie qui l'aidait à comprendre tout ceux qui l'entourait. Il était jeune quand il décida de rassembler notre peuple. Au départ, il appartenait au clan Tnika, « Celui qui porte la Flamme ». Ce clan était réputé pour être le plus vindicatif quand il entrait en guerre, pourtant Jirka était loin d'être vindicatif. Bien au contraire, c'était un être calme et généreux. C'est d'ailleurs peut-être ce qui l'a aidé à accomplir sa destinée.

Il décida donc d'aller à la rencontre des différents clans pour essayer de les convaincre de s'unir. Il se rendit auprès du clan Azisi, « Celui qui naît des Vagues », réputé pour son instabilité. Il vint auprès d'eux en tant qu'ermite, un wartars (sans-clan). Il passa plusieurs jours avec eux, appris leur coutume, leur tradition et leur mode de vie. Puis il les remercia et partie. Il en fit de même avec le clan Mudasoki « Celui qui naît du Vent » et celui des Tsata « Celui qui naît de la Terre. ». Ainsi en l'espace de deux ans, il apprit chacune des coutumes, des traditions et des modes de vies de chacun des clans. Il chercha en suite un moyen de les réunir, alors il demanda à chaque clan de faire venir celui qu'il voyait comme un chef afin qu'il rencontre ceux représentant les autres clans.

Ainsi donc les quatre Champions des clans primitifs furent réunit pour discuter ensemble et trouver un point d'entente qui pourrait les réunir. On appela ce jour Ri tzirji durja, « Le Grand cercle », il donna lieu au grand rassemblement des clans. Avant cela, aucun des quatre clans ne s'était unit à un autre. Ce fût un jour exceptionnel. Les Grands Champions discutèrent ensemble, pas toujours dans le calme, mais aucun combat n'éclata. C'est à la suite du Tzirji Durja que les Champions décidèrent qu'il était temps que les elfes primitifs s'unissent enfin pour de bon, pour former un seul grand peuple.

Au fil des ans, de grandes cités virent le jour, des monuments furent battit à la gloire des quatre grands éléments : le Feu, la Terre, l'Eau et le Vent. Au cœur de tout cela fut érigé un monument représentant l'élément ultime, celui né de l'union des quatre clans : Natura, « la Vie ». C'est ainsi qu'au fil des siècles qui suivirent les elfes antiques se considérèrent comme des gardiens du monde. Leur Champion devinrent des élus des éléments et de la Nature, des Dieux Terrestres nommé Kassa. »

Eless observa Kalres avec un sourire calme, penchant la tête sur le côté en détaillant l'expression de son fis, cherchant à la comprendre. Il voyait en lui la compréhension malgré son jeune âge, mais il voyait aussi qu'il ne comprenait pas réellement les enjeux de tout cela. Son regard glissa vers son bras, marqué de tâches aussi noires que les ténèbres eux-même. Fronçant les sourcils, il rabaissa sa manche dans un léger grognement et reporta son attention sur son fils. Un jour il devra comprendre...Il devait comprendre.

_________________
"Il n'y a pas d'Ombre, pas de Lumière, il n'y a que la Force."

"Comprendre le monde, c'est comprendre où se trouve notre place."
avatar
Krom
Administrateur
Administrateur

Messages : 47
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 34

http://antre-forge.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ouvrage]Les elfes Antiques ou Elfes primitifs

Message  Krom le Dim 22 Jan - 18:50

Chapitre 2: Le Grand Cataclysme:

Kalres releva le regard vers le visage d'Eless qui l'observait. Il vit que son expression avait changé, qu'il semblait inquiet. Le jeune elfe posa sa petite main sur le bras solide de son père, l'observant en fronçant les sourcil l'air inquiet.
«-Qu'est-ce qu'il ne va pas ? »
Eless se sortie de ses pensées et secoua lentement la tête, affichant un sourire se voulant rassurant.
« -Rien... ne t'en fais pas, Kalres. Tout va bien. »
Il posa sa large main sur la tête brune de son fils et reporta son regard sur les ruines, alors que Kalres se redressait pour demander.
« Si nous avions des dieux-terrestre, pourquoi nos villes ont-elles été détruites de la sorte ? Qu'est-ce qu'il c'est passé ? »
Un profond soupir anima le torse du vieil elfe.
« Parce que ce sont nos dieux qui ont fini par tout détruire... »
Il se plongea à nouveau dans ses souvenirs, continuant le récit de son peuple.

« Quand les Kassa virent le jour, ils étaient aussi purs que des nouveaux-nés. Ils n'avaient pas d'ambitions, pas d'orgueil, juste la volonté de protéger leur peuple. Mais au fil des ans qui s'écoulèrent, quelque chose changea leur mentalité. Des pensées et des sentiments négatifs vinrent s'insinuer dans l'esprit de nos divinités et leur nature changea....

Chacun d'eux voulaient dominer l'autre pour avoir le plein pouvoir et ils cherchèrent tous à devenir plus puissant afin de pouvoir avoir la dominance total sur les autres kassa.  Chacun d'eux pris possession d'un clan et le garda sous son règne. Ne souhaitant pas se mettre des divinités à dos, les clans suivirent sans se poser de questions... Ce fut le tort qu'ils eurent...S'ils avaient cherché un peu, ils auraient put voir que leur divinités avaient été corrompu par une chose horrible que l'on nomme le Vice...Mais les clans n'ont pas cherché et ils ont suivit leur divinité quand elles sont entrées en guerre.

Des guerres sanglantes éclatèrent entre les clans qui jusqu'ici vivaient en parfaite harmonie. Et un jour le ciel devint encore plus sombre que la nuit... Et le soleil ne revint plus. Les guerres redoublèrent de violence, chacun accusant l'autre pour la nuit éternelle qui venait d'arriver. Des catastrophes naturelles commencèrent à ravager Danëldanil, détruisant nos villes, tuant nos frères et nos sœurs... On nomma ce jour Ritzirji Drazutis, « le Grand Cataclysme ».

Pendant plusieurs dizaine d'années nos kassa s’entre-tuèrent, dévorés par haine, la rage, la colère et l'orgueil. Ils ne s’aperçurent même pas du mal qu'ils faisaient. Ils étaient devenu complètement fou, dévoré par le Vice. Leur guerre détruisit Danëldanil et une grande partie de notre peuple. Au final... Il n'en resta qu'un. Quand les trois autres Kassa moururent et que seul restait Jirka Doss, il put enfin réaliser ce qu'ils avaient fait. Le chagrin et la peine qu'il ressentit à ce moment là furent si profond qu'il en mourut. C'est ainsi que l'on perdit nos kassa et notre peuple se retrouva fracturé, ayant perdu toute accroche et tout repaire. Beaucoup d'entre nous errèrent sans but, certains se réunirent en groupes familiaux dans les ruines de ce qui furent leur univers. Malgré tout, notre peuple survécu et s'il comptait survivre plus longtemps, il allait devoir s'adapter. »

Kalres resta silencieux un court instant, observant les ruines devant lui. Alors tout cela était dût à la folie de leur anciennes divinités ? Il se demanda comment cela avait put être au moment de la gloire des Kassa et frissonna à l'idée de vivre la destruction que ces ancêtres avaient vécu. Il reposa à nouveau son regard sur son père, penchant la tête sur le côté.
« Tu as connu cette époque ? »
Eless pencha à son tour la tête sur le côté, ses oreilles s'agitant légèrement au grée des sons que les ruines lui apportaient.
« Je n'ai pas connu la gloire des Kassa... Mais... j'ai connu leur folie. Je n'étais qu'un très jeune elfe, un peu comme toi à cette époque, mais je me souviens parfaitement de la peur que j'ai ressentis quand j'ai croisé le regard fou d'un de nos Kassa alors que je fuyais avec mes parents. »
Le jeune elfe frissonna et se recroquevilla contre les flancs de son père. Il n'avait pas envie de connaître cette époque au final. Ça lui faisait bien trop peur. Il préférait l'époque dans laquelle il vivait, même s'il n'y avait pas de Glorieux Kassa.

_________________
"Il n'y a pas d'Ombre, pas de Lumière, il n'y a que la Force."

"Comprendre le monde, c'est comprendre où se trouve notre place."
avatar
Krom
Administrateur
Administrateur

Messages : 47
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 34

http://antre-forge.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ouvrage]Les elfes Antiques ou Elfes primitifs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum