Linël Chantegivre

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Linël Chantegivre

Message par Coqualier le Sam 4 Fév 2017 - 19:13

Linël Chantegivre


"Dire qu'une chasse est finie me semble n'avoir aucun sens. Ce n'est à chaque fois que le début d'une prochaine lutte. Ce n'est pas un monstre que l'on traque, c'est tout ce qu'il incarne. Et ce mal, jamais, ne disparaîtra."


Nom : Chantegivre.
Prénom : Linël
Age : 977 ans.
Territoire d'origine : Berceau de l'Hiver - Kalimdor.
Lieu d’Habitation : Aucun.
État Civil : Militaire.
Affiliation : Darnassus, Guetteuse de Jarod Chantelombre.
Croyance : Elune.
Archétype : Gardienne.

"Linël Chantegivre est une personnalité simple, évoluant avec ses expériences plutôt que par son propre caractère. En tant que Guetteuse, elle fut entraînée et poussée à la haine de la différence dans ses premières armes. Le Mage devenait l'Impur, et les étrangers furent à peine digne d'être considérer. C'était une période de doute, dans la crainte que ce qui remplissait les geôles des Gardiennes, ne puisse de nouveau déverser un mal profond après la venue de la Légion. N'ayant pas connue la première invasion et la grande fracture causée par la Reine-félonne Azshara, ce fut l'affection d'un druide tourmenté par la guerre des Sables changeants, pour une jeune elfe s'occupant de procurer quelques agréables boissons aux combattants de Forteramure blessé physiquement, et mentalement, par le conflit avec les ignobles Silithides.

Ce fut alors des années de formations, et d'inquiétudes maîtrisés petit à petit par l'endoctrinement des Guetteuses. Il ne s'agissait pas de former les dites combattantes pour défendre les forêts, mais pour devenir les griffes de la Justice elfique. La peur et le doute devenant des fardeaux qu'il fallait affronter, pour des menaces à venir, et les soucis quotidiens qui n'eurent, dans cette période de tranquillité, qu'une marque visible que pour ceux ayant vécu leurs petites histoires. Ce qui ne fut pas le cas de Linël, n'ayant eut de grande épopée qu'avoir traquer un Furbolg agité.

La troisième Guerre extirpa les Kaldorei de l'attente soucieuse, quand revint aux pieds de Nordrassil, la haute silhouette d'Archimonde. Vaincu par l'union des races vaillantes regroupés par le dernier Gardien. Linël ne fut qu'une ombre errante dans ce qui deviendra Gangrebois, aux coudes à coudes d'un groupe de Nain qui furent tombés dans le chaos des combats contre les non-vivants et leurs maîtres démoniaques. C'est ainsi qu'elle rencontra Daggnar Oeil-Vif, en guidant les combattants de Khaz Modan à travers les bois pour ne pas s'y perdre ou tomber dans de vulgaires embuscades. Une coopération inattendue, et qui laissa un goût étrange pour une Guetteuse. Être entraîné pour une toute autre tâche, ne l'avait qu'à peine préparer à une guerre où d'autres races seraient concernés. En tant qu'alliés.

Ce qui aurait pu être un âge de lumière, n'offrit que plus de périodes sombres pour les peuples mortels d'Azeroth. L'Alliance naquit de nouveau, sous l'égide de Hurlevent, alors que le Haut-Roi Wrynn réunissait ses nouveaux alliés. Dans le cœur de la Guetteuse, alors que les combats se multipliaient avec les Chanteguerres d'Orneval, naissait un trouble profond. Le monde évolua, apportant de nombreuses batailles, des guerres sinistres aux milliers d'ennemi. Le Trône de glace, les murmures du Crépuscule, l'ambition de Hurlenfer. Les balafres dans la terre étaient nombreuses. Et Hyjal brûla de nouveau, alors que ses Gardiennes luttaient contre la main du Seigneur des flammes.

Ce trouble n'était pas due aux guerres, mais à l'état de son peuple. Ressentir le poids de l'Humanité sur la direction du destin des Kaldorei, ne fut pas une mince affaire. Ses propres dirigeants, guide, devenaient presque les vassaux d'un Roi Humain. La Magie de retour entre les mains de tant d'êtres, jusqu'au retour des Biens-nés.

Mais Linël ne fut pas parmi les extrémistes de Chantelombre. Sa haine était présente, mais le devoir restait plus important que les appriori, ainsi, ravalant sa fierté, ce fut des années d'aventures qui la suivirent sans jamais être à la lumière des histoires. Ce n'était pas sa place, pas son rôle. Et elle n'avait pas la force d'être une héroïne en ce monde, mais dans les gestes simples et les chasses humbles qu'elle trouva sa force. C'est dans l'idée que d'autres luttaient pour un même objectif, qu'elle prit conscience que si il faut des chasseurs, jamais il n'est écrit qu'ils devaient être les seuls à porter le fardeau. Père lui avait jadis enseigné, quand les ailes des Dragons battirent le vent en écrasant toutes une ancienne puissance sur les Qiraji à la guerre.

A la fin de sa grande traque, alors que les îles brisés devenaient le point du retour le plus brutal de la Légion, elle fut nommée Gardienne après le massacre du Caveau par l'invasion infernale. Son due avait été attribué à sa participation à la chute du Seigneur de l'Effroi Landfust, dans le désert de Tanaris. A peine recrutée, pour remplacer de nombreux cadavres, c'est un destin cruel qu'être un objet de la guerre. Mais réaliste, et ce sera parmi les plus humbles des batailles, à l'ombre des plus grandes réussites des vrais héros.

Actuellement, Linël Chantegivre appartient aux Guetteuses de Jarod Chantelombre, posant un regard étrange sur les protectrices du Caveau des Gardiennes, d'avenir, quels seront les liens avec celle-ci ?"
avatar
Coqualier
Administrateur
Administrateur

Messages : 63
Date d'inscription : 23/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum