Ombre et Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ombre et Lumière

Message par Krom le Mer 18 Jan 2017 - 16:16

Introduction :

Immobile devant la grande baie vitrée de la Forteresse, Darth Menos observait le paysage pluvieux de Dromund Kaas, les mains croisées dans son dos, plongé dans ses pensées. Il sentait un changement profond dans la Force, quelque chose de subtile qui lui signalé qu'il était temps. Mais Il ne voulait pas encore bouger, profitant de cet instant de calme pour remettre de l'ordre dans son esprit. Il avait pendant longtemps était connu sous le nom du Seigneur Alak Molothress. Depuis maintenant quarante cycle, il avait oublié son ancienne identité pour ne garder que celle de Darth Menos comme le voulait la tradition. Il avait éduqué son fils pour qu'il lui succède et qu'à son tour, qu'il devienne un jour Darth Menos, s'il survivait. Lorsqu'il était devenu le porteur de l'héritage des Molothress, Alak n'imaginait pas une seule seconde que son fils serait devenue rapidement aussi puissant au sein de la société Sith. Au fils des années, Teloras avait endossé le manteau de l'apprenti, du sith dévoué à l'empire, puis du suivant Revanite, avant de finalement prendre celui du seigneur Sith loyal et dévoué. Plus il observait son fils, plus Menos se disait que le moment était venu. Teloras avait accomplit de grande chose, sans doute était-il prêt pour recevoir son héritage.

Comme tout les autres héritiers Molothress avant lui, il n'aurait pas le droit à l’essai. Dans ce cycle, il n'y avait pas de seconde chance. Il allait l'affronter et réussir ou mourir en échouant. S'il réussissait, il deviendrait puissant, le digne porteur de l'héritage des Molothress. S'il échouait, son nom serait oublié et Darth Menos formerait un nouvelle héritier. Quelque part au fond de lui, Alak était certain que son fils allait réussir. Il ne pouvait pas imaginer que son sang pouvait échoué, là où des inconnus avait réussit par le passé. Teloras serait le premier Héritier de Sang à prendre la succession, et cela depuis plusieurs siècles. Alak avait l'orgueil de penser que son fils n'avait pas le droit d'échouer, qu'il devait réussir à tout prix et qu'il serait meilleur que tout les autres. Mais il n'allait pas lui faciliter pas la tâche, bien au contraire.

D'un geste fluide, il tourna les talons pour se détacher de la baie vitrée et s'avancer vers la table d'holocommunication, s'immobilisant devant en posant ses mains sur le rebord. Aprés un court instant passé à observer le vide, il tendit la main vers le clavier pour entrer le code du canal privé de communication. Quelques instant après, l'image de Teloras apparue. Alors qu'il allait le saluer, Alak leva une main impérieuse pour imposer le silence à son fils, puis il prit la parole sur un ton dénué de tout sentiment, de toute chaleur.
« -Le temps est venu, fils. Retrouves-moi au Temple de l'Ombre et de la Lumière. »
Puis sans attendre de réponse, il coupa la communication et partie en direction du hangars pour rejoindre l'Ordonnateur. Yavin 4 n'était pas la porte d'à côté, mais il était certains que son fils y serait avant lui.

*********************

Lorsqu'il avait entendu l'holocommunicateur sonner, il s'était douté de qui il s'agissait. Depuis le matin, il avait ce pré-sentiment qui lui rongeait l'esprit. Une petite voix qui lui disait que quelque chose d'important aller se passer. Ce dernier avait été confirmé par les mots de son père. Teloras devait le rejoindre au Temple de l'Ombre et de la Lumière. Ce lieu avait quelque chose mystique et de sacré pour chacun des membres de la lignée Molothress, mais aussi pour leur héritiers. Il savait depuis qu'il était petit que ce Temple était l'endroit où il affronterait son père le jour où ce dernier estimerait qu'il était digne de prendre la succession. Et le jour était enfin arrivé.

Il n'aurait jamais pensé devoir attendre aussi longtemps. A vrai dire, il avait même fini par se demander si son père n'allait pas mourir en emportant l'héritage de Darth Menos avec lui. Cela aurait été stupide et aurait mis fin au cycle millénaire de la passassions du pouvoir chez les Molothress. Fin à l'héritage ancestral de toute une famille de sith. En réalité, Alak n’aurait jamais fait cela, sauf pour une raison particulière. Teloras ne pensait pas avoir donner de raisons à son père pour qu'il décide de ne jamais lui transmettre l'héritage. Au final, le jour était venu. La patience était une vertu Qu'Alak avait bien enseigné à Teloras par la force des choses et des événements précédents.

Le sith au sang-pur s'avança jusqu'au mur qui portait plusieurs décoration de sa lignée, toutes plus anciennes les unes que les autres. Son regard se posa sur le grand parchemin mural qui montrait la lignée des Molothress au complet. Penchant la tête sur le côté, il se questionna en fronçant un peu les sourcils. Comment cet héritage avait-il commencé ? Jamais son père ne lui avait dit. Il ignorait pourquoi et il s'était dit qu'il finirait sans doute un jour par le savoir. Mais maintenant qu'il était à quelques heures d'aller l'affronter, il se disait qu'il ne le saurait sans doute jamais. Teloras soupira profondément et pris la direction du hangars pour rejoindre la navette qui le conduirait sur Yavin 4.

Dans quelques heures il saurait s'il était digne de devenir Darth Menos ou s'il allait disparaître dans les méandres de l'histoire, comme de nombreux autres sith avant lui. La navette démarra dans un soubresaut et quitta l'atmosphère de Dromund Kaas assez rapidement, avant de partir en hyperespace. Il n'avait plus le temps de se questionner. Maintenant, il devait penser au combat à venir et ne plus douter. Son père ne lui ferait aucun cadeaux et lui n'en ferait pas plus.


A suivre: Chapitre un : le Cycle:


Dernière édition par Krom le Ven 20 Jan 2017 - 15:59, édité 1 fois
avatar
Krom
Administrateur
Administrateur

Messages : 47
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 34

http://antre-forge.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ombre et Lumière

Message par Krom le Mer 18 Jan 2017 - 17:00

Chapitre Un : Le cycle :(Partie 1)

[Cela faisait presque deux heures qu'il affrontait son père et ni l'un, ni l'autre en semblait vouloir laisser l'autre prendre le dessus. Les deux siths bataillaient dans les éclats étincelant et rougeâtre de leurs sabres-lasers. Soudainement, dans un geste presque identiques, ils se reculèrent d'un bon, Alak flaquant un coup de pied sous la mâchoire de Teloras dans ce même mouvement, celle-ci claquant violemment. Chacun se réceptionna de son côté, Alak plus souplement que son fils, qui chancela avant de cracher un peu de sang au sol. Sa respiration était rapide, ses traits tirés par la fatigue et l'effort. En se redressant, Teloras posa son regard rouge/orangé sur le visage de son père caché par le masque ancestral de la famille. Et il fut envahi par la sensation que tout ses ancêtres l'observer au travers des orbites du masque. Il baissa son sabre et sa garde l'espace d'un court instant, restant immobile en se demandant s'il était digne de le porter. Ce moment de doute suffit à Alak pour revenir à la charge et l'atteindre. Le Darth tendit ses mains vers son fils et projeta vers lui une onde de Force violente. Teloras se sentit projeté en arrière, venant percuter violemment du dos un arbre qui céda sous le choc. Il secoua la tête en ouvrant les yeux. Heureusement, qu'il avait toujours le réflexe de se protéger avec un corps de Force. Le sith releva le regard vers son adversaire, l'observant. Son père le fixait, faisant quelques pas, son sabre pointé vers le bas, ne le quittant jamais des yeux, tel un prédateur prés à bondir. Il pouvait sentir la rage qui bouillonnait à chacun des pas de Darth Menos. Elle était presque palpable, emplissant la zone de combat comme une brume invisible.

Au final, le puissant Darth s'immobilisa en se redressant de toute sa hauteur, toisant son fils de loin.
« -Nous ne sommes pas là pour jouer, Teloras. »
Sa voix claqua froidement dans l'air, alors qu'il plissait les yeux derrière son masque, grognant légèrement.
«-Si tu échoues, tu mourras. Et personnes ne se souviendra de toi. Ça n'est pas digne de mon sang ! »
Sans prévenir, Alak bondit vers son fils pour l'achever ou peut-être le faire réagir. Ce dernier l'esquiva en roulant sur le côté, se redressant agilement, juste à temps pour voir son père lui foncer dessus. Dans un geste gracieux et agile, il tourna vivement sur lui-même pour esquiver la lame crépitante et vint planter son sabre dans les flancs du Darth, les lui entaillant profondément. Il se rapprocha de lui, plissant les yeux en enfonçant un peu plus son sabre, l'odeur de la chair brûlée lui envahissant le nez.
«-Il y a longtemps que j'ai compris que vous ne jouiez plus, Père... Mais votre temps est révolu ! »
D'un geste ample, il retira son sabre et recula d'un pas vif, avant de l'éteindre, laissant Menos poser un genou à terre.

Le Darth toussa longuement en posant un main sur la blessure mortelle qui lui lacérait les flancs, relevant son visage vers son fils.
«-Tout à une fin...Sauf Darth Menos...Il est intemporel et éternel... »
Il marqua une courte pause, sa respiration devenant difficile.
« Vas-y... prend le pouvoir.... tues-moi ! »
Teloras se redressa, fermant les yeux un court instant dans une hésitation passagère, avant de s'élancer vers Alak et de venir planter son sabre en estoque dans le torse de son père, au niveau du cœur. Dans un dernier soubresaut, le Darth lâcha son arme et s'effondra lourdement sur le dos dans un bruit sourd. Le combat était enfin terminé.

Le Seigneur Sith observa un instant le corps de son père sur le sol, fronçant les sourcils. Il avait du mal à réaliser.... Ils avaient passés deux heures à s'affronter devant ce Temple, sous la chaleur moite de Yavin 4. Épuisé, il se laissa tomber à genoux sur le sol pour reprendre son souffle, lâchant ses sabres sur le sol. Quand il eut un peu récupéré, il vint se pencher sur le corps de son père pour venir décrocher le masque de Darth Menos. Il approcha ses mains de l'objet ancestral et sentit de petits picotements lui parcourir la peau. Jusqu'ici, rien d'anormal pour un tel objet. Soudainement, l'air s'alourdir tout autour du corps et de Teloras. Il se sentit lourd, la tête lui tournait, il n'arrivait plus à percevoir correctement son environnement, ni a respirer correctement. Malgré tout, il essaya de se redresser et chancela. Il recula de deux pas, portant une main à son front devenu douloureux.
« -Par l'enfer... qu'est-ce qu---.... »
Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'il s'effondra lourdement sur le sol, le corps parcourut de fines vrilles de brumes violette. Il tenta de lutter contre les ténèbres qui l'attiraient, en vain. Au bout d'un court instant, ce fut le noir total qui engloutit sa vision. Puis plus rien, le silence complet, plus aucune lumière, aucune forme. Il perdit conscience.

Teloras sentit à nouveau le sang circuler dans ses membres. Il bougea les doigts lentement et douloureusement, fronçant les sourcils en gardant les yeux fermés, pour respirer calmement. Puis, enfin il se décida à les ouvrir doucement et fut éblouit par la lumière ambiante. Il se mit en position assise sur le sol, observant autour de lui, une main posé sur sa tête. Il ne sut dire combien de temps il avait passé inerte, mais il était toujours au même endroit, devant le Temple ancestral de sa lignée. Le sith observa les alentours, complètement perdu, clignant des yeux. Puis il tenta de se redresser laborieusement, essayant de s'empêcher de tomber à nouveau, il sentit un haut le cœur monter. Il dût  poser un genou sur le sol, toussant en sentant son estomac protester violemment, avant de tenter de reprendre son souffle. Lentement, son regard glissa vers l'endroit où devait se trouver le corps de son père. Il n'y avait plus rien... Darth Menos avait disparut.

Le sith fronça les sourcils. Que c'était-il passé ? Avait-il prit un coup sur la tête qui avait déclenché tout ce qu'il avait vu ? Tout ceci n'était-il vraiment qu'un rêve ? Il vint s'appuyer contre l'écorce ravagée d'un arbre pour tenter de se redresser à nouveau, posant sa main contre le tronc brisé pour essayer de reprendre ses esprits. S'immobilisant dans son mouvement, il fixa l'arbre détruit et un souvenir lui revient. Celui de l'avoir lui-même percuter. Il sentit la douleur dans son dos qui lui rappela qu'il ne s'agissait pas d'un rêve, mais bien de la réalité. Alors qu'il chercha à trouver un sens à tout cela, une voix familière résonna à son esprit.
*-Ton corps porte encore la marque de notre duel... Tu m'as vaincu, physiquement. Mais tu n'es pas encore digne de devenir Darth Menos. Ton esprit est encore trop faible...Pas assez ouvert et étendu. Tu vas devoir apprendre... encore... Tu dois savoir...*
Le sith au sang-pur observa autour de lui fébrilement, cherchant d'où provenait la voix de son père. Au bout d'un moment, il attrapa ses deux sabres-lasers et les alluma en grognant, son regard balayant les alentours furieusement.
«-Montrez-vous, père ! Cessez de jouer ! »
Un rire grave et profond lui répondit, avant de disparaître. La voix d'Alak s'éleva à nouveau, plus proche et soudainement plus lointaine, comme s'il tournait autour de lui.
*-Tu n'as pas encore compris en quoi consiste réellement notre héritage, Teloras. Il est temps que tu apprenne réellement et que tu montes en puissance... Pour l'instant, tu n'es pas encore prêt. Ton regard est aveuglé par la réalité.*
A nouveau Teloras fut frappé d'un vertige, alors qu'une vision lui apparaissait dans la brume violette qui se rassemblait devant lui.

Il vit son combat contre son père, précisément le moment où il l'achevait. La scène se figea et Alak se manifesta à nouveau, sans se montrer.
*-Ceci n'est qu'une infime partie de ce qui forme l'héritage de Darth Menos. L'affrontement entre le maître et l'élève n'est qu'une fraction du cycle. L'enseignement prépare le corps et une partie de l'esprit. Mais il ne fait pas tout...*
La scène s'anima à nouveau et il se vit prendre la vie à son père. Teloras fronça les sourcils en voyant le corps du Darth s'entourer d'une brume violine. Il plissa les yeux et vit une forme éthérée apparaître derrière son autre lui. A nouveau la voix résonna.
*-Tu étais trop aveuglé par le fait de devoir me tuer ou mourir que tu n'as même pas vue que mon esprit n'était plus là...*
Il vit l'esprit de son père entrer en lui, alors qu'Alak continuer ses explications.
*-Ce qui fait que l'on devient réellement Darth Menos est le fait de comprendre que nous sommes les porteurs de l'héritage de tout nos ancêtres...*
La vision changea à nouveau et plusieurs silhouettes apparurent dans la brume violine. Chacune d'elles représentaient celui ou celle qui fut un jour Darth Menos, tous portaient le masque ancestral de la lignée.
*Tout ces sith n'étaient pas de notre famille. Mais ils avaient tous le sang aussi pur que le notre. Ce fut des hommes, des femmes... Peut on réellement connu le sexe et l'identité de Darth Menos. Ils ont tous enseignés notre héritage, l'on transmit à de nouvelles générations et ont permis de faire perdurer le cycle au-delà des âges et du temps. Je fais partie d'eux, maintenant...*
Les silhouettes disparurent une à une, n'en laissant qu'une seul. Celle d'un imposant sith ancien portant la robe des Kissai, mais les armes des Massassi.
*Voici Orth'jox. Parmi tout nos ancêtres, il fut l'un des plus important, car il donna naissance à notre lignée. C'est lui qui créa et appliqua l'enseignement « jin'dyâ rokatsa », « l'Ombre et la Lumière ». Il créa aussi le précepte qui allait devenir l'héritage de notre lignée « Irsir ra jina'tis, ra rokatsa, irsir anas qyâsik », « Il n'y a pas d'Ombre, pas de Lumière, il n'y a que la Force. ». Quand tu comprendras correctement ce précepte, tu pourras alors devenir toi aussi Darth Menos.*

A suivre: Chapitre un: Le cycle : (partie 2)


Dernière édition par Krom le Ven 20 Jan 2017 - 16:57, édité 2 fois
avatar
Krom
Administrateur
Administrateur

Messages : 47
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 34

http://antre-forge.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ombre et Lumière

Message par Krom le Mer 18 Jan 2017 - 17:52

Chapitre un : le Cycle:(partie 2)

La silhouette d'Orth'jox s'anima, dévoilant la scène d'un combat brutal contre deux autres sith plus jeunes. L'un était un Kissai, l'autre un puissant Massassi et pourtant Orth'jox semblait les tenir en respect tout les deux. Le Kissai fonça vers Orth'jox et se prit un violent revers de l'épée que le puissant sith maniait à une main. Alors qu'il retombait vers le sol, le Massassi chargea vers Orth'jox , profitant qu'il soit occupé pour tenter de lui porter un coup de hache. Son geste s'immobilisa et l'on vit ses traits se crisper sous l'effort. La scène se figea alors que le Kissai tendait la main vers Orth'jox en incantant.
*-Orth'jox fut le seul qui à la fin de sa vie avait encore deux apprentis. Ces deux apprentis allaient donner naissance à deux lignées. Les Molothress et les Dorash. Voici Dorash'ka et Kol'thoress.*
La scène se remis en mouvement. Le Massassi parvint à se libérer alors que le Kissai terminait son incantation. Le sort fila aussi vif que le puissant guerrier et frappa Orth'jox qui reçu le coup de hache avant de s'effondrer, son sang fuyant son corps par la plaie béante que lui avait laissé le massassi. La vision disparut comme la brume s'évapore face au soleil. Petit à petit, le noir total entoura Teloras. Il chercha des yeux une source de lumière, mais ne trouva rien. L'air devint glacial et le sith dût se recroqueviller sur lui-même pour ne pas trembler de froid. Une silhouette apparut, d'abord indistincte avant de se stabiliser pour prendre les traits d'Alak. Il croisa ses mains dans son dos et toisa son fils, attendant qu'il se redresse.
*La faiblesse est en chacun de nous, souvent voilée par notre orgueil ou par notre entêtement, ce qui nous empêche souvent de la voir clairement. Les sith ont battit leur culture sur la force et la violence, enterrant leur faiblesse, comme un animal enterre ses excréments. Si bien, qu'ils ont cumulés ces faiblesses en s'entêtant à croire qu'ils n'en n'avaient pas... Tu ne dois jamais oublier la présence de ce qui pourrait te causer du tort. Tu te dois de ne pas te laisser dominer par la crainte, mais garde toujours en mémoire qu'elle est quelque part à guetter une occasion pour s'insinuer au plus profond de ton esprit. Orth'jox était trop sûr de lui, persuadé que ses apprentis ne pourraient jamais s'allier pour le tuer. Il a oublié de garder en mémoire ses craintes et n'a laisser de place qu'à l'orgueil et sa soit-disant force. Il a laissé ses apprentis se liguer contre lui, sans même le voir. Il a fait l'erreur d'en laisser un de trop en vie. Mais cette erreur a permis à notre lignée de voir le jour.*
Dans une grimace de douleur, Teloras se redressa, écoutant attentivement son père. Puis il pencha la tête sur le côté.
« -Mais... Si les Dorash sont nés en même temps que nous, pourquoi ne sont-ils pas compris dans le cycle ? »
Le rire d'Alak se fit entendre, alors qu'il se déplaçait d'un pas calme pour venir se placer au côté de son fils.
*-Parce que les Dorash ont oubliés les liens du sang et que par leur orgueil, ils se sont isolé. Observe, mon fils et apprend.*

La brume revint et donna naissance à une nouvelle scène. Cette fois l'on vit Dorash'ka et Kol'thoress adultes. Tout les deux semblaient être devenu puissants, et ils semblaient être en désaccord. Dorash'ka reprochait à Kol'thoress de se montrer trop clément avec les castes inférieurs, mais Kol'thoress semblait soutenir le fait que c'était important de parfois faire preuve de clémence, qu'un chef fort ne se défoulait pas sur son peuple. Il désigna ceux qui portait le même sang qu'eux, expliquant qu'ils étaient de leur famille, mais Dorash'ka ne sembla pas d'accord. Suite à ce désaccord, un duel éclata entre les deux chefs de lignées. Kol'thoress remporta le duel et tua Dorash'ka. Il demanda en suite à son fils de partir avec sa lignée, rendant indigne les Dorash à l’héritage d'Orth'jox. La scène se figea sur la silhouette de Kol'thoress qui chassait les Dorash des terres d'Orth'jox. Alak grogna légèrement, croisant les mains dans son dos en avançant vers l'imposante silhouette de son ancêtre.
*-Kol'thoress a banni les Dorash de nos terres, mais plusieurs fois par le passé, ils ont essayé de se venger pour s'approprier l'héritage d'Orth'jox. Alors Kol'thoress décida de créé un cycle particulier en suivant l'enseignement d'Orth'jox dans son ensemble.*
La scène disparut pour laisser à nouveau voir l'imposante silhouette d'Orth'jox dans sa tenue de sorcier, portant les armes d'un guerrier. Alak en fit le tour, paraissant bien petit en rapport à son glorieux ancêtre.
*-Comme tu peux le voir et comme tu le sais, Orth'jox ne s'était pas limité à n'être qu'un guerrier ou qu'un sorcier, il avait décidé d'emprunter les deux voies. Cela était certes dangereux, et c'est ce qui finit par le tuer réellement, mais il parvint tout de même à sauvegarder son enseignement au complet par le biais de tablettes de pierres codés. Dorash'ka ne s’intéressa pas aux tablettes d'Orth'jox. Il préféra l'enseignement rapide des Kissai du clan. Kol'thoress s'y intéressa et se les appropria. Après la mort d'Orth'jox, il parvint à traduir les tablettes et décida d'enseigner l'héritage d'Orth'jox à ses apprentis. Mais, il les prévint qu'ils ne pourraient pas choisir les deux voies. Chaque apprenti se devait de choisir soit la voie du Kissai, soit celle du Massassi. Et Kol'thoress leur enseignait les préceptes d'Orth'jox.*
L'image d'Orth'jox disparut pour laisser place à celle de Kol'thoress portant un étrange masque, entouré de ses quatre apprentis. Il semblait plus vieux, moins fort physiquement, mais, même au travers de ces souvenirs, Teloras pouvait sentir la puissance que dégageait son ancêtre. Il s'avança vers l'image figé de Kol'thoress et observa le masque qu'il portait. C'était une version très primitive du masque qu'il connaissait, mais on pouvait clairement le reconnaître. Le sith tendit la main vers le visage de son ancêtre.
« -Le masque de Darth Menos... »
Alak hocha lentement la tête, revenant d'un mouvement fluide auprès de son fils.
*-Kol'thoress fut celui qui le créa et qui porta pour la première fois le nom de « Menos ». Ce nom, au départ, était vu comme un titre qui représentait le patriarche de notre lignée. Puis Kol'thoress appris à ses quatre apprentis que l'un d'eux le porterait un jour pour hériter de la lignée. Il fit s'affronter les quatre jeunes sith dans un combat à mort et au final, le dernier devint son héritier. Kol'thoress lui transmit alors tout son savoir et le marqua du symbole du clan, avant qu'ils ne s'affrontent. « Menos » devint alors le gardien et le patriarche de la lignée, celui qui se devait de transmettre l'héritage à celui ou celle qu'il estimait digne de lui. Le cycle venait de naître et traverserait les âges en évoluant. Génération après génération, l'héritier porterait une fraction du pouvoir de son prédécesseur, son savoir et une partie de lui.*
Il se tourna vers Teloras, le toisant de toute sa hauteur.
*-Comprends-tu mieux l'héritage que tu portes ? Ton rôle dans ce cycle ? Ce que tu vas devenir ?*
Le Seigneur sith hocha doucement la tête. Son héritage prenait un tout autre sens maintenant qu'il savait ce qu'on attendait réellement de lui. Il observa l'image de Kol'thoress qui disparaissait en même temps que la brume, laissant place au paysage du temple qui semblait toujours figé. Apparemment, son père n'en n'avait pas encore fini avec lui.

A venir: Chapitre 2:Puissance
avatar
Krom
Administrateur
Administrateur

Messages : 47
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 34

http://antre-forge.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ombre et Lumière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum