[PROLOGUE] Enquête sur l’artefact « Arme Mortelle »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PROLOGUE] Enquête sur l’artefact « Arme Mortelle »

Message par Raikov le Sam 12 Aoû 2017 - 15:32

Enquête sur l’artefact « Arme Mortelle »
Opération Franco-Anglaise


Paris, 16 Octobre 1936.

Les services de renseignement anglais du MI5 ont réussi à intercepter un message codé des Allemands provenant d’Egypte en direction de la capitale du IIIe Reich, Berlin. Après traduction, le message intercepté est le suivant :
« Nous avons trouvé l’ancienne cité d’Akurad et avons commencé les opérations comme prévu. STOP. L’excavation débute. STOP. Les ouvriers mobilisés par le gouvernement égyptien font le travail pour nous STOP. Il semblerait que l’arme mortelle que nous recherchons se situerait dans des cryptes STOP. Commençons les fouilles dès aujourd’hui STOP. Cette arme sera en notre possession et permettra la gloire de notre Führer STOP.
Colonel H. Von Drümer. »


Après délibération, l’Etat-Major Britannique décida de transmettre ces éléments aux services de renseignements Français afin de mener une opération commune et se renseigner sur l’arme que les Allemands mentionnent. L’officier Britannique, représentant de sa majesté Édouard VIII, roi du Royaume-Uni et des autres dominions du Commonwealth britannique et empereur des Indes, le capitaine Mc Allister sera la personne en charge de gérer l’opération du côté de l’armée Britannique alors que le représentant de la nation Française et de son armée sera le Major Delarue. Ensemble, les deux armées ont formé une équipe de commandos pour se renseigner sur l’arme mortelle et si possible ramener cet artefact ou la détruire si celle-ci est véritablement dangereuse et peut amener un nouveau conflit en Europe après la grande guerre qui a fait d’innombrables victimes des deux côtés.

L’équipe est alors composée des soldats suivants :
- Caporal Henry Conférence de l’armée Française. Agé de 43 ans, le caporal sera le médecin de l’équipe et a toutes les capacités pour apporter un soutien médical sur le terrain.
- Sergent Scott Ferguson, tireur d’élite Britannique. Agé de 26 ans, le sergent a commencé à faire ses preuves il y a plusieurs années en servant avec loyauté sa majesté et en représentent l’Empire Britannique sur divers fronts.
- Caporal Silvester Stanley, membre des forces spéciales anglaises. Agé de 38 ans, le commando est doué dans l’art de la discrétion et de l’assassinat furtif pour infiltrer des positions fortifiées ennemis.

Cette équipe sera accompagné exceptionnellement d’une personne venant du civil et qui a de fortes connaissances dans la traduction de langues anciennes et dont sa spécialité est l’archéologie : le professeur Uriel Melanque, âgé de 40 ans et chercheur à l’université de la Sorbonne à Paris. Il a déjà mené plusieurs expéditions dans le passé en Egypte et connait bien le milieu des ruines anciennes de l’antiquité égyptienne et apportera un support à l’équipe de commandos dans la recherche de l’artefact.

Le groupe sera envoyé en Egypte, dans la ville du Caire, le 17 octobre 1936 dès le lendemain du briefing. Là-bas, ils retrouveront le contact égyptien, Sliman Ben Ahmadi, travaillant pour le MI5. Celui-ci leur fournira toutes les informations sur la situation sur place, les équipements et armes pour mener à bien la mission. Il les accompagnera également dans la ville antique d’Akurad au cœur du désert Egyptien.

Une fois la mission terminée, les forces spéciales envoyées devront faire un rapport sur la situation dès leur retour sur le sol Français, à Paris.
avatar
Raikov
Administrateur
Administrateur

Messages : 28
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum